2.jpg

Présentation médicale du service (principales activités/équipements):

 

Site géographique d'hospitalisation:
Centre Hospitalier de la Polynésie Française (site de Mamao)

 

SERVICE de NEPHROLOGIE et HEMODIALYSE

L’ Insuffisance Rénale Chronique ( IRC ) se définie comme une altération progressive des fonctions de filtration , d’ excrétion et de sécrétion endocrine du parenchyme rénal, conséquence de lésions anatomiques irréversibles .

La plupart des néphropathies évoluent , chacune à son rythme , vers cet état dit d’ urémie chronique .Cette évolution se fait d’ abord à bas bruit , les manifestations cliniques extra-rénales ( hypertension artérielle, anémie, manifestations osseuses, neurologiques ,etc…) souvent révélatrices de l’ IRC n’ apparaissent généralement que lorsque la fonction rénale est réduite à 30% ( ou moins ) de sa valeur normale .Ce qui explique son dépistage souvent tardif si on ne la recherche pas de façon systématique chez les patients à risque .

Il est classique , de définir l’ IRC nécessitant une première prise en charge par un néphrologue lorsque la fonction rénale est réduite à 50% de sa valeur normale

Lorsque l’ IRC atteint un stade avancé,10 à 15% de sa valeur normale , on définie alors l’ Insuffisance Rénale Terminale ( IRT ). Il devient indispensable pour la survie du patient de pallier les fonctions rénales défaillantes :

- soit en assurant artificiellement les fonctions excrétrices du rein , c’ est l’ épuration extra-rénale , qui peut être assurée par deux techniques :
- hémodialyse ( HD )
- dialyse péritonéale (DP )

- soit en remplaçant les reins par un organe sain, c’ est la :
- transplantation rénale


L’ Insuffisance Rénale Aiguë ( IRA ) se définit par une détérioration brutale des fonctions du rein , qui devient incapable de maintenir l’ homéostasie , c’ est à dire l’ équilibre du milieu intérieur de l’ organisme. Dans la majorité des cas , l’ atteinte de la fonction rénale est réversible .Cependant il est parfois nécessaire de pratiquer temporairement des séances d’ épuration extra rénale ( hémodialyse , dialyse péritonéale , ultra-filtration ).Parfois certaines étiologies peuvent laisser des séquelles , voire des insuffisances rénales définitives .


Ce n’est qu’ à partir de 1966 , que l’ on a pu voir réellement se développer la technique de l’ épuration extra-rénale et apparaître les premiers centres de dialyse ceci grâce au dispositif de la fistule artério-veineuse proposé par CIMINO et BRESCIA et qui permettait les ponctions veineuses répétées (3 fois par semaine ) nécessaires pour faire passer le sang avec un débit suffisant sur la membrane du rein artificiel .


En Polynésie Française , les premiers patients qui bénéficièrent d’ un traitement par épuration extra-rénale furent adressés en 1980 à Marseille et à Nouméa .
La première dialyse à Papeete fut réalisée à domicile , par un patient qui était parti se former à la technique , à Hawaii ou il avait acheté son générateur !

Ce n’ est qu’ en juin 1982 que fut inauguré le centre de dialyse du Centre Hospitalier Territorial , initialement prévu pour 8 postes.
- 1988: ouverture du service de néphrologie , de 9 lits.
- 1989 : première transplantation rénale d’ un patient polynésien , réalisée en - France.
- 1991: premières dialyses péritonéales , suivies par le centre hospitalier.
- 1992 : ouverture du secteur des consultations externes de néphrologie.
- 1997 : création de l’ Association Polynésienne pour l’ Utilisation du Rein Artificiel à Domicile, l’ APURAD, association de prise en charge des traitements hors centre .


Actuellement le Service de Néphrologie et d’ hémodialyse du Centre Hospitalier de Polynésie Française comprend :
- Une unité de soin continue de 2 lits
- Une unité fonctionnelle d’ hospitalisation de Néphrologie de 16 lits.
- Une unité fonctionnelle de consultations de Néphrologie.
- Une unité fonctionnelle de dialyse en centre lourd.
- un secteur de dialyse de 18 postes.
- une salle de 13 postes.
- une salle de 5 postes.
- avec un traitement d’ eau par double osmose inverse.


UNITE FONCTIONNELLE D'HOSPITALISATION DE NEPHROLOGIE


Chef de service :
Dr Alain FOURNIER
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Médecin PH :
Dr Pascale TESTEVUIDE
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Médecins PH :
Dr Catherine LUMBROSO
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Médecins PH :
Dr Christophe CORDONNIER
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Médecins PH :
Dr Sylvie LEOU
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Médecin assistant :
Dr Charlotte COURTOIS
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cadre infirmier :
Mr Jean-François OESTREICHER
- Tél : 48 63 44

Secrétariat médical :
- Tél : 48 42 82
- Fax : 48 63 58
Unité d'hospitalisation conventionelle :

Nombre de lits : 16 lits
- 6 chambres individuelles
- 5 chambres doubles

 

Unité de surveillance continue :
- 2 chambres individuelles

Effectif :
Infirmières : 10
Aide-soignantes : 8
Techniciennes de surface : 4
Salle de soins poste : 6440

Activités :
- Insuffisance rénale aiguë
- Insuffisance rénale chronique
- Médecine interne
- Replis hospitalier des patients en suppléance
- Hémodialyse
- Dialyse péritonéale
- Transplantation rénale


E-mail du service:
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.