2.jpg

Le conseil d’administration a adopté en 2008, après avis de la commission médicale d’établissement, un nouveau projet médical.

Celui-ci a pour but de permettre, entre autre, la mise en place d’une nouvelle organisation médicale, par départements, articulée autour de cinq objectifs :

  • L’amélioration de la prise en charge du patient ;
  • L’amélioration de l’efficience, par le partage et la mutualisation ;
  • La déconcentration de la gestion ;
  • L’augmentation de la démocratie interne, par la participation active des différentes catégories professionnelles à la gestion hospitalière,
  • L’optimisation du service médical rendu.

LES PRINCIPES :

L’Unité médico-technique centrée autour d’une spécialité est définie comme la structure essentielle du département.

La gestion des départements sera déconcentrée et confiée à ses acteurs, au plus près du terrain. La gestion se fait de manière pluridisciplinaire.

La gestion prend en compte les activités dépendant de la transversalité (activité interne au CHPF mettant en œuvre plusieurs unités ou départements) et la complémentarité (activité mettant en œuvre des structures externes au CHPF, publiques ou privées).

L’ARCHITECTURE :

LES UNITÉS MÉDICO-TECHNIQUES SPÉCIALISÉES : LES UM

Elles sont sous la direction d’un responsable d’UM qui est le garant du projet médical propre à l’UM. Il est responsable de l’activité médicale mise en œuvre en son sein et de l’organisation des moyens mis à sa disposition (par le conseil de département).

REGROUPEMENT DES UM : LES DÉPARTEMENTS

Le regroupement des UM peut se faire selon différents critères aboutissant à un nombre variable de départements. Ce sujet est abordé plus loin dans ce document.

COMMISSION MÉDICALE D’ÉTABLISSEMENT (CME)

La CME reste l’instance privilégiée de la communauté médicale et l’interlocuteur incontournable de la Direction. Elle regroupe les représentants du personnel médical du CHPF.

Elle est responsable de l’élaboration et de la conduite du projet médical d’établissement.