13.jpg

La douleur n’est pas une fatalité. Elle est destructrice pour la santé mentale et physique. Lutter contre la douleur est l’affaire de tous : des soignants comme des malades.

Le Centre hospitalier s’est engagé depuis 2005 dans la démarche de « l’hôpital sans douleur ».

Cela s’est traduit par la création d’un centre de la douleur, du comité de lutte contre la douleur et le renforcement de la formation des personnels soignants.