22.jpg

Le Centre Hospitalier de la Polynésie française est l’hôpital pluridisciplinaire principal du pays.

Son organisation actuelle est régie par ses statuts de 1988. Le CHPf est un Etablissement Public. Son Conseil d’Administration est présidé par le Ministre de la Santé.

 Les missions du Centre Hospitalier de la Polynésie française s’intègrent dans le Schéma d’Organisation Sanitaire du Territoire. Le CHPf apparaît comme l’établissement de soins de référence de Polynésie française. Au vu de l’isolement géographique du Territoire d’une part et de la dispersion de ses terres immergées d’autre part, l’établissement doit répondre à l’ensemble des besoins en matière de santé, de la consultation dans l’établissement ou directement dans les îles, du traitement, jusqu’à l’intervention. De ce fait, les pathologies traitées sont très nombreuses, seuls les actes liés à la chirurgie cardiaque, et à certains actes de neurochirurgie, de cancérologie ou concernant les grands brûlés peuvent faire l’objet d’évacuations sanitaires vers la Métropole ou la Nouvelle-Zélande.

Evidemment le Centre Hospitalier de la Polynésie française fonctionne en partenariat avec l’ensemble des structures de santé présente sur le Territoire : cliniques privées, hôpitaux périphériques, dispensaires… Les capacités de l’établissement, qui s’élèvent à 548 lits et places en médecine, chirurgie et obstétrique.

 

 L'hôpital Psychiatrie

Le département de psychiatrie du Taaone, à Pirae (site du Nouvel Hôpital), offre 64 lits d’hospitalisation complète en psychiatrie, répartis en secteur fermé et secteur ouvert.

 Cliquez pour agrandir