4.jpg

"La douleur n’est pas une fatalité"
"Vers un hôpital sans douleur"

Les progrès scientifiques réalisés dans la connaissance des mécanismes de la douleur et dans la recherche thérapeutique font espérer pouvoir soulager les patients douloureux.

En adoptant la charte du patient en avril 2005, la Direction et les personnels du Centre Hospitalier de la Polynésie Française manifestent une volonté forte de soulager la douleur des patients qui leur sont confiés et se fixent pour objectif d’un "hôpital sans douleur"

Le Centre Hospitalier a beaucoup investi ces dernières années dans l’amélioration de la prise en charge de la douleur avec la création du centre de la douleur , du comité de lutte contre la douleur et le renforcement de la formation des personnels soignants sans compter les investissements matériels au niveau des services avec la mise en place des pompes à morphine contrôlées par le patient (PCA), le MEOPA et autres moyens de prévenir la douleur induite par les soins.

L’objectif ambitieux de "l’hôpital sans douleur" est l’affaire de tous : des soignants comme des patients.

Lors de votre hospitalisation, vous êtes informés des possibilités de prise en charge de votre douleur au sein de l’établissement. Aussi il ne faut pas hésiter à parler de votre douleur aux personnels du service pour que les moyens soient mis en place.

La douleur n’est pas une fatalité, elle est destructrice pour la santé mentale et physique et son soulagement peut jouer un rôle important dans la guérison.

Aidez nous à combattre la douleur
Aidez nous à améliorer sa prise en charge
C
ar soulager la douleur est un droit de tout patient
et un devoir de tout personnel soignant.