22.jpg

LE  SERVICE  DE

MEDECINE ISOTOPIQUE

Depuis juillet 2016, le CHPF permet aux patients polynésiens d’avoir accès à une nouvelle technologie d’imagerie sur un appareil dénommé Gamma caméra, permettant de réaliser des diagnostics d’une grande précision, notamment en matière de pathologies cancéreuses, cardiaques, infectieuses et rénales.

Ce service permet également de mettre en place des traitements des pathologies thyroïdiennes à base d’iode 131. (Irathérapie)

Les examens étaient auparavant effectués en Nouvelle-Zélande ou en métropole, mais grâce à l’ouverture de ce service, les Polynésiens n’auront plus à partir pour les réaliser.

Les évacuations sanitaires ainsi évitées permettent un financement partiel, dans sa phase de lancement, du fonctionnement du service de médecine isotopique.

La mise en place de l’unité a nécessité une autorisation de la Direction de la Santé pour cet équipement lourd et a demandé un très gros travail d’organisation et de procédures.

Il s’agissait d’assurer la sécurité, la qualité des diagnostics et des traitements et la radioprotection pour les patients, le personnel et l’environnement.

Le service de médecine isotopique du CHPF est unique dans le Pacifique insulaire.

LE CHEF DE SERVICE est Dr Philippe- Emmanuel Dupire.

L’équipe est composée :

- d’un médecin isotopiste, Professeur Olivier-François Couturier,

-de  radio pharmaciens, Tumatarii Cross et François Gonnet,

-d’un cadre de santé, Joël, Patea Anania

-de  préparateurs en pharmacie, Teheva Mariteragi et Jean-Marie Tehahe,

-de deux manipulateurs d’électroradiologie, Albane Banzouzi et Céline Torrado,

-d’un physicien médical, Bruno Tchong Len

-et d’une secrétaire, Maiana Chanzy.

TECHNIQUE (imagerie/diagnostic/ traitement)

Les isotopes (différentes formes d’un même atome) émettent des radiations permettant de réaliser des images médicales (rayons X, rayons gamma) ou de soigner (radiothérapie interne).

Les isotopes utilisés en médecine isotopique sont généralement couplés à un médicament. (On parle de médicament radiopharmaceutique)  pour faire des images d’organes appelées scintigraphies. (scintigraphie des os, du cœur, des poumons, des reins…)

Grâce à cette technique, l'organe devient lui-même émetteur de lumière gamma et cela permet d’obtenir une image de son fonctionnement ou de son métabolisme.

Par ailleurs, l’irathérapie (administration de l’iode 31) permet de traiter à l’échelle cellulaire et moléculaire des lésions cancéreuses (radiothérapie interne sélective)

Le principe de la médecine isotopique  consiste en l'administration au patient d'une très petite quantité de radio pharmaceutique (dose traceuse), généralement par voie veineuse.

Il s’agit d’une imagerie médicale par émission de rayon gamma par l’organe étudié.

Ce procédé est très différent du diagnostic par rayons X (radiologie standard et scanner) où le rayonnement est externe et traverse le corps pour former une image morphologique.

On comprend donc que l’'imagerie isotopique est une imagerie en 3D de la fonction de l’organe alors que la radiologie (et notamment le scanner) fournit des informations sur l’anatomie.

iso1 

On peut observer sur cette scinthigraphie que les vertèbres « colorées » émettent de la lumière gamma, et correspondent à des métastases osseuses évolutives.

 

iso9

Préparation des médicaments radiopharmaceutiques dans cet isolateur

 

iso10

La Gamma caméra

Service de consultations d'anesthésie

  

Site géographique d'hospitalisation:
Centre Hospitalier du Taaone, Polynésie Française (site de Pirae)

Le Chef de service: Docteur Lionel BESSOUT

Les praticiens:
- Dr Caroline ALIMI
- Dr Laure BAUDOUIN
- Dr Damien BERLAIRE
- Dr Patrick DIN-GIA
- Dr Karine FACON
- Dr Didier HATALA
- Dr Miguel HUGUET
- Dr Frédéric MONNIER
- Dr Dominique PEA
- Dr Laurent PEA
- Dr Marc ROUSSELOT-EMART
- Dr Florence TREMOUILHAC
- Dr Marc VALLEE
- Dr Jo WIART


Le cadre Infirmier Anesthésiste: Christine LEDUCQ
TeL: 46 62 62 poste : 6396

Les infirmières de consultations d'anesthésie: Tel:46 62 62 poste 6963
Sylvie VOSINE
Karine VOGNIN

Le secrétariat: 46 62 63
Fax: 46 63 74

Le service de consultations d'anesthésie est ouvert tous les jours du lundi au jeudi de 7h 30 à 15h 30 et le vendredi de 7h 30 à 14h 30.
Les patients sont adressés en consultations d'anesthésie après consultations médicales ou chirurgicales;
Ils seront examinés par un médecin anesthésiste qui validera l'intervention chirurgicale à venir soit dans le cadre d'un programme opératoire réglé soit dans le cadre d'une urgence.

E-mail du service:
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cadre Infirmier et/ou Médico-technique:
46 62 63 ou 46 69 63

 

Service de Réanimation et Unité de surveillance continue polyvalente

 

Site géographique d'hospitalisation:
Centre Hospitalier de la Polynésie Française (site de Mamao)

Le service de réanimation comporte 21 lits, répartis en deux unités :
Unité réanimation I= 9 lits
Unité réanimation II= 7 lits
usc= 5 lits

Le service accueille les enfants à partir
de 3 ans et les adultes pour la prise en charge
des toutes défaillances vitales:

1.Pathologie respiratoire
2.Cardio-vasculaire
3.coma,
4.Infectieuse
5.insuffisance rénale
6.Traumatologie
7.Post-opératoire, etc...

Le service dispose des équipements les plus
modernes de surveillance et suppléance des fonctions vitales.

Visites des patients:
Les heures de visite sont de 13h 00 à 14h 00 et de 18h 00 à 19h 00 tous les jours; ( 2 personnes au maximum à la fois).
Les informations sur l'état de santé des patients sont données par les médecins de 13h 30 à 14h 00 tous les jours et éventuellement sur rendez-vous.
Les nouvelles par téléphone ne seront données qu'exceptionnellement et de façon très succincte.

 

UNITE DE REANIMATION POLYVALENTE

- LIVRET D’ACCUEIL
A L’ATTENTION DES FAMILLES ET PROCHES
DES PATIENTS HOSPITALISES EN REANIMATION
Service de Réanimation Polyvalente :
21 lits au total
- Unité Réa 1 : capacité de 9 lits
- Unité Réa 2 : capacité de 7 lits
USC= 5 lits

Chef du Département d’Anesthésie-Réanimation :
Dr Lionel BESSOUT

Responsable de l’Unité de Réanimation:
Dr Eric BONNIEUX

Praticiens:
- Dr Agnès FUSSY
- Dr Fabrice MOLL
- Dr Sandrine NORMAND
- Dr Vincent QUENEE
- Dr Ouarda KRID
- Dr Karim HELLAL
1 assistant: Dr Olivier MANESSIEZ

- 2 Internes (en cours de spécialité)

Cadre Infirmier:
Marc FOURNIER 46 63 83

Infirmier référent:
Guillaume CHASSAING

Coordonnées :
Unité Réa I
Tel. : 46 61 65
Unité Réa II
USC: 46 64 81
Tel. : 46 62 65
Secrétariat :
Tel : 46 61 61
Fax: 46 62 64

Horaires des visites :
Tous les jours de 13 H 00 - 14 H 00 et 18 H 00 – 19 H 00
Horaires de réception des médecins : 13 H 30 – 14 H 00

Visites et informations sur l’état de santé :
Vous pourrez rencontrer le médecin responsable des soins de votre proche, accompagné de l’infirmier(e) en charge, tous les jours de 13 H 30 à 14 H 00. Tous les 2 à 3 jours ou plus souvent si nécessaire, un point précis sera alors fait, et si vous avez besoin d’explications, n’hésitez pas à lui demander. Votre proche sera pris en charge à tour de rôle, pour une semaine, par un des médecins seniors de l’équipe. Cette semaine, c’est le Dr……………………………………………………

Un médecin réanimateur et un assistant ou un interne sont présents dans le service 24h/24.
Les nouvelles aux proches ne pourront vous être données par téléphone qu’exceptionnellement et de façon très succincte pour respecter le secret médical.

Votre médecin traitant peut demander des explications et accéder au dossier médical. Il est important de partager des informations avec des personnes qui vous aideront à mieux comprendre, et n’oubliez pas, faites circuler les information à toute votre famille

L’équipe effectue des soins réguliers aux patients, et chaque médecin et infirmier(e) a en charge plusieurs malades. Pour ces raisons, les horaires de visites sont limitées à des moments où les soignants sont disponibles pour vous accueillir. L’équipe de garde ne donnera des nouvelles que de façon exceptionnelle (entrée, modification brutale de l’état de santé).

De façon exceptionnelle et sur accord du médecin responsable et du cadre infirmier, les visites peuvent être élargies notamment aux enfants lorsque les patients sont conscients, pour les patients hospitalisés de façon prolongée, et pour les patients en fin de vie.

Merci de bien vouloir attendre à l’extérieur du service, et non pas dans le couloir, pour ne pas perturber le fonctionnement du service et respecter l’intimité des autres patients.

Un psychologue et une assistante sociale sont à votre disposition pour vous aider, vous et votre proche à passer ces moments difficiles.

Vous avez la possibilité de demander la présence religieuse de votre choix.

Assurez-vous de bien transmettre vos coordonnées au cas où nous devrions vous contacter en urgence.

La fragilité des patients de réanimation est majeure. Elle les expose tout particulièrement aux infections acquises à l’hôpital (infection nosocomiale). Pour cela, il n’est possible qu’à 2 personnes d’entrer dans la chambre en même temps, et on vous demandera de vous laver soigneusement les mains à l’entrée du service et à la sortie, de respecter les consignes d’isolement (qui vous seront expliquées) et de ne pas apporter de fleurs. Pour les effets personnels, voire avec l’équipe soignante qui évaluera les besoins de votre proche.

La gravité des patients de réanimation nécessite l’utilisation de techniques lourdes, complexes mais indispensables, qui ont bien sûr leurs propres risques de complication, dites iatrogènes (cf. lexique)

Les soins justifient que les patients soient nus mais leur intimité reste préservée. Même si les patients dorment, vous pouvez les toucher, leur parler. N’hésitez pas à demander plus d’informations aux infirmier(e)s. Vous allez trouver votre proche avec beaucoup de fils et de tuyaux, voici quelques explications.

Pour vous aider à mieux comprendre certains termes médicaux vous pouvez consulter le LEXIQUE dans la rubrique "document à télécharger " dans la « présentation du CHPF ».

 

E-mail du service:
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cadre Infirmier et/ou Médico-technique:
46 61 65 et/ou 46 62 65

CHPF,

Avenue Charles de Gaulles

Au rond-point de la salle Aorai Tinihau ou du lycée polyvalent de Taaone

 

plan acces gnral